Le traitement de la est complexe puisque les signes et symptômes de cette condition associée à l’irritation du nerf peuvent être causés par une foule de causes. Dans la plupart des cas, un professionnel de la santé expérimenté saura reconnaître les signes et les symptômes de la et recommandera une imagerie médicale (radiographie et/ou IRM) qui sera nécessaire pour établir un diagnostic clair et pour permettre de traiter la cause exacte de la sciatalgie.

 

Qu’est-ce que la sciatique ?

 

La sciatique décrit les symptômes associées à une douleur qui origine dans le bas du dos et irradient à l’arrière de la jambe. Ce n’est pas un diagnostic en soi, mais plutôt un symptôme d’un problème sous-jacent au bas du dos, comme une hernie discale, bombement discal, maladie dégénérative du disque (ex. pincement discal), spondylolisthésis, ou sténose spinale.

 

 

La sciatique accompagne habituellement la douleur au bas du dos, mais peut être plus sévère et peut se produire seule. Donc, une douleur à la hanche ou au genou ne veut pas nécessairement dire qu’il existe une condition causant la douleur sur place: cette douleur peut effectivement être causée par un pincement ou une irritation du nerf sciatique qui cause cette douleur irradiante loin de son point d’origine.

 

 

La Sciatique et ses 46 synonymes

 

De nombreux synonymes (46) pour la sciatique; une douleur fort vive qui, se fixant sur le trajet du nerf sciatique, occupe la partie postérieure de la cuisse et de la jambe; se retrouvent dans la littérature scientifique comme suit:

  1. arthrose avec sciatique
  2. atteinte du nerf sciatique
  3. bombement discal avec sciatique
  4. brûlure du nerf sciatique
  5. discopathie avec sciatique
  6. douleur dans la cuisse
  7. douleur dans la fesse
  8. douleur dans la jambe
  9. douleur du nerf sciatique
  10. douleur en dessous du pied
  11. douleur dans le talon
  12. engourdissement du nerf sciatique
  13. hernie sciatique
  14. hernie discale avec sciatique
  15. ilio-sciatique
  16. lésion du nerf sciatique
  17. lésion du nerf sciatique poplité externe
  18. lésion du nerf sciatique poplité interne
  19. lumbago avec sciatique
  20. lombosciatalgie
  21. lombosciatique
  22. nerf ischiatique
  23. nerf sciatique
  24. nerf grand sciatique
  25. nerf petit sciatique
  26. nerf sciatique proplité externe
  27. nerf sciatique proplité interne
  28. neuropathie du nerf sciatique
  29. neuropathie du nerf sciatique poplité externe
  30. neuropathie du nerf sciatique poplité interne
  31. névralgie du nerf sciatique
  32. névralgie sciatique
  33. névralgie bilatérale du nerf sciatique
  34. névrite du nerf sciatique
  35. névrite sciatique
  36. paralysie du nerf sciatique
  37. pincement discal avec sciatique
  38. pincement du nerf sciatique
  39. sacro-sciatique
  40. sciatalgie
  41. sciatalgie bilatérale
  42. sciatique bilatérale
  43. sciatique avec lumbago
  44. sciatique due à une discopathie intervertébrale
  45. sténose avec sciatique
  46. syndrome radiculaire lombo-sacré

 

Quels sont les symptômes de la sciatique?

 

  1. Douleur aiguë qui peut rendre difficile de se tenir debout ou marcher
  2. Douleur constante dans un seul côté de la fesse ou de la jambe (rarement dans les deux jambes sauf dans le cas d’une hernie discale centrale)
  3. Douleur qui est pire lorsque vous êtes assis
  4. Douleur qui irradie vers le bas de la jambe et parfois dans le pied et les orteils (elle se manifeste rarement uniquement au niveau du pied)
  5. Douleur à la jambe qui est souvent décrite comme une brûlure, des picotements ou un serrement
  6. Faiblesse, engourdissement, ou la difficulté à bouger les jambes, les pieds, et / ou les orteils
  7. Bien que les symptômes puissent être douloureux et potentiellement débilitants. Il est rare qu’il y ait dommage permanent du nerf sciatique et l’implication de la moelle épinière est possible mais plutôt rare.
  8. La douleur sciatique peut varier de rare et irritante à constante et invalidante.

 

Qu’est-ce que le nerf sciatique?

 

Le nerf sciatique est le plus grand nerf du corps composé de racines nerveuses qui prennent naissance dans la région lombaire de la colonne vertébrale, puis se combinent plus bas pour former le «nerf sciatique». Les symptômes se manifestent lorsque le grand nerf sciatique est irrité ou comprimé à son point d’origine ou près de celui-ci.

 

Quel est le trajet du nerf sciatique?

 

  1. La douleur ou les symptômes (engourdissement, tension, lourdeur, brûlure, faiblesse) suivent le trajet du nerf sciatique qui prend naissance dans la région lombaire de la colonne lombaire (ex. L5-S1) et descend dans la jambe en passant par :
    • la partie médiane de la fesse,
    • la face postérieure de la cuisse,
    • la face postérieure de la jambe (mollet),
    • le talon et la plante du pied et les orteils.
  2. Le trajet peut être incomplet, c’est-à-dire que vous pouvez ressentir la douleur ou les symptômes tout le long du nerf sciatique ou à une partie seulement (ex. mal seulement au mollet). Cela dépendra essentiellement de la façon dont le nerf est pincé ou irrité.
Trajet du nerf sciatique

Trajet du nerf sciatique

Comment se manifeste la sciatique ?

 

  1. La sciatique se produit rarement avant l’âge de 20 ans et devient plus courante à l’âge mûr : Elle est le plus susceptible de se développer autour de 40 ou 50 ans.
  2. Peut-être parce que le terme sciatique est souvent utilisé pour décrire vaguement une douleur à la jambe, les estimations de sa prévalence varient considérablement. Certains chercheurs ont estimé qu’il affectera jusqu’à 43% de la population à un moment donné.
  3. Souvent, la sciatique n’est pas provoquée par un événement ou une blessure mais a plutôt tendance à se développer au fil du temps.
  4. La grande majorité des personnes qui souffrent de la sciatique se sentiront mieux dans quelques semaines ou quelques mois et obtiendront un soulagement de leur douleur grâce à des traitements non chirurgicaux comme les manipulations ou la décompression neurovertébrale. Pour d’autres, cependant, la douleur sciatique peut être grave et débilitante.
  5. Il est conseillé de consulter un docteur si vous souffrez d’une douleur sciatique, d’une part pour apprendre à soulager cette douleur mais surtout afin de vérifier la possibilité d’un problème médical plus grave telle la hernie discale.

 

Qui souffrent de la sciatique ?

 

Il n’existe pas de données exactes sur l’incidence et la prévalence de la sciatique. En général, on estime que de 5% à 10% des patients souffrant de lombalgie ont une sciatique, alors que la prévalence de la lombalgie au cours de la vie varie de 49% à 70%. La prévalence annuelle de la sciatique liée au disque dans la population générale est estimée à 2,2%. Quelques facteurs de risque personnels et professionnels pour la sciatique ont été rapportés, y compris l’âge (plus fréquent entre 45 et 64 ans), la taille (les plus grands en souffrent d,avantage), le stress mental, le tabagisme, une activité physique intense (par exemple, une levée de charges fréquente, surtout en flexion et en torsion) et l’exposition aux vibrations des véhicules (y compris les vibrations de tout le corps). La preuve d’une association entre la sciatique et le sexe ou la condition physique est contradictoire.

 

Les 25 causes de la douleur sciatique:

 

  1. Hernie discale (responsable dans 90% des cas)
  2. Bombement discal
  3. Pincement discal
  4. Sténose spinale
  5. Sténose radiculaire
  6. Spondylolisthésis
  7. Syndrome du piriforme
  8. Arthrite – Arthrose
  9. Mauvaise posture
  10. Dysfonction articulaire du sacro-iliaque
  11. Dysfonction articulaire d’une vertèbre lombaire
  12. Mauvais alignement d’une vertèbre lombaire
  13. Mauvais alignement du bassin
  14. Entorse
  15. Spasme musculaire
  16. Grossesse
  17. Prise de poids rapide
  18. Port de chaussures à talon haut fréquent
  19. Position assise trop longtemps
  20. S’asseoir en croisant les jambes
  21. Jogging trop fréquent sur une surface trop dure
  22. Travail répétitif nécessitant de soulever des objets lourds en torsion
  23. Vieillissement
  24. Diabète
  25. Tumeur
  26. Infection
  27. Fracture

Quel est le meilleur traitement pour la sciatique?

Il n’existe pas un seul traitement « miracle » pour un douleur sciatique mais bien plusieurs différents traitements dépendamment de la cause de la sciatique. Et pour déterminer la cause exacte de vos douleurs sciatiques, il faut dans certain cas faire des radiographies ou une résonance magnétique: ceci dépendra de votre historique, de la présentation de vos symptômes et de l’examen physique.

Traitement de la sciatique par décompression neurovertébrale

Si la sciatique est causée par un problème discal (hernie discale, protrusion, bombement discal, pincement discal ou dessication) qui est possible de diagnostiquer avec une résonance magnétique (IRM) ou une tomographie axiale (scan), ou quand elle est due à une sténose ou une spondylolisthésis, le traitement de décompression neurovertébrale s’avère un des traitements le plus efficace.

Toutefois, si les symptômes neurologiques deviennent trop importants, comme la perte de sensibilité ou de mobilité presque complète de la jambe, il ne faut pas négliger ces signes et consulter illico un médecin en urgence pour être pris en charge rapidement avant que des séquelles irréversibles ne surviennent. Votre condition pourrait nécessiter une chirurgie au niveau de la région lombaire de la colonne vertébrale.

Pour en savoir plus concernant le traitement de la sciatique grâce à la décompression neurovertébrale, cliquez ici !

Traitement de la sciatique par la physiothérapie

Quand la sciatique est causée par le syndrome du piriforme, ou de spasme musculaire, le traitement de physiothérapie s’avère très efficace. En physiothérapie, un programme d’exercices incorporant une combinaison de renforcement, d’étirement et de conditionnement aérobie sont un élément central du traitement de la sciatique.

 

Traitement de la sciatique par l’ostéopathie

Dans les cas où la sciatique serait causée par un problème d’arthrite, arthrose, mauvaise posture, dysfonction articulaire du sacro-iliaque, dysfonction articulaire d’une vertèbre lombaire, mauvais alignement d’une vertèbre lombaire, mauvais alignement du bassin, entorse, ou grossesse, le traitement d’ostéopathie offre d’excellents résultats.

References

  • Modic MT1, Obuchowski NA, Ross JS, Brant-Zawadzki MN, Grooff PN, Mazanec DJ, Benzel EC. Acute low back pain and radiculopathy: MR imaging findings and their prognostic role and effect on outcome. Radiology. 2005 Nov;237(2):597-604. PMID: 16244269.

  • Weinstein JN1, Lurie JD, Olson PR, Bronner KK, Fisher ES. United States’ trends and regional variations in lumbar spine surgery: 1992-2003. Spine (Phila Pa 1976). 2006 Nov 1;31(23):2707-14. PMID: 17077740.

  • Weber H1, Holme I, Amlie E. The natural course of acute sciatica with nerve root symptoms in a double-blind placebo-controlled trial evaluating the effect of piroxicam. Spine (Phila Pa 1976). 1993 Sep 1;18(11):1433-8. PMID: 8235813.

  • Weber H. Lumbar disc herniation. A controlled, prospective study with ten years of observation. Spine (Phila Pa 1976). 1983 Mar;8(2):131-40. PMID: 6857385.

  • Younes M1, Béjia I, Aguir Z, Letaief M, Hassen-Zrour S, Touzi M, Bergaoui N. Prevalence and risk factors of disk-related sciatica in an urban population in Tunisia. Joint Bone Spine. 2006 Oct;73(5):538-42. PMID: 16725362.

  • Govind J1. Lumbar radicular pain. Aust Fam Physician. 2004 Jun;33(6):409-12. PMID: 15253601.

  • Vroomen PC1, de Krom MC, Slofstra PD, Knottnerus JA. Conservative treatment of sciatica: a systematic review. J Spinal Disord. 2000 Dec;13(6):463-9. PMID: 11132976.

  • Weinstein JN1, Lurie JD, Tosteson TD, Skinner JS, Hanscom B, Tosteson AN, Herkowitz H, Fischgrund J, Cammisa FP, Albert T, Deyo RA. Surgical vs nonoperative treatment for lumbar disk herniation: the Spine Patient Outcomes Research Trial (SPORT) observational cohort. JAMA. 2006 Nov 22;296(20):2451-9. PMID: 17119141.

  • Miranda H1, Viikari-Juntura E, Martikainen R, Takala EP, Riihimäki H. Individual factors, occupational loading, and physical exercise as predictors of sciatic pain. Spine (Phila Pa 1976). 2002 May 15;27(10):1102-9. PMID: 12004179.

  • Awad JN1, Moskovich R. Lumbar disc herniations: surgical versus nonsurgical treatment. Clin Orthop Relat Res. 2006 Feb;443:183-97. PMID: 16462442.

  • Luijsterburg PA1, Verhagen AP, Ostelo RW, van Os TA, Peul WC, Koes BW. Effectiveness of conservative treatments for the lumbosacral radicular syndrome: a systematic review. Eur Spine J. 2007 Jul;16(7):881-99. PMID: 17415595.

  • Koes BW1, van Tulder MW, Ostelo R, Kim Burton A, Waddell G. Clinical guidelines for the management of low back pain in primary care: an international comparison. Spine (Phila Pa 1976). 2001 Nov 15;26(22):2504-13; discussion 2513-4. PMID: 11707719.

  • Vroomen PC1, de Krom MC, Knottnerus JA. Diagnostic value of history and physical examination in patients suspected of sciatica due to disc herniation: a systematic review. J Neurol. 1999 Oct;246(10):899-906. PMID: 10552236.

  • Jarvik JG1, Deyo RA. Diagnostic evaluation of low back pain with emphasis on imaging. Ann Intern Med. 2002 Oct 1;137(7):586-97. PMID: 12353946.

  • Hagen KB1, Jamtvedt G, Hilde G, Winnem MF. The updated cochrane review of bed rest for low back pain and sciatica. Spine (Phila Pa 1976). 2005 Mar 1;30(5):542-6. PMID: 15738787.

  • Mulleman D1, Mammou S, Griffoul I, Watier H, Goupille P. Pathophysiology of disk-related sciatica. I.–Evidence supporting a chemical component. Joint Bone Spine. 2006 Mar;73(2):151-8. PMID: 16046173.

  • Devillé WL1, van der Windt DA, Dzaferagić A, Bezemer PD, Bouter LM. The test of Lasègue: systematic review of the accuracy in diagnosing herniated discs. Spine (Phila Pa 1976). 2000 May 1;25(9):1140-7. PMID: 10788860.

  • Gibson JN1, Waddell G. Surgical interventions for lumbar disc prolapse. Cochrane Database Syst Rev. 2007 Jan 24;(1):CD001350. PMID: 17253457.

  • van Tulder MW1, Koes B, Seitsalo S, Malmivaara A. Outcome of invasive treatment modalities on back pain and sciatica: an evidence-based review. Eur Spine J. 2006 Jan;15 Suppl 1:S82-92. PMID: 16320030.

  • Mulleman D1, Mammou S, Griffoul I, Watier H, Goupille P. Pathophysiology of disk-related low back pain and sciatica. II. Evidence supporting treatment with TNF-alpha antagonists. Joint Bone Spine. 2006 May;73(3):270-7. PMID: 16046171.

  • Jensen MC1, Brant-Zawadzki MN, Obuchowski N, Modic MT, Malkasian D, Ross JS. Magnetic resonance imaging of the lumbar spine in people without back pain. N Engl J Med. 1994 Jul 14;331(2):69-73. PMID: 8208267.

  • Osterman H1, Seitsalo S, Karppinen J, Malmivaara A. Effectiveness of microdiscectomy for lumbar disc herniation: a randomized controlled trial with 2 years of follow-up. Spine (Phila Pa 1976). 2006 Oct 1;31(21):2409-14. PMID: 17023847.

  • Weinstein JN1, Tosteson TD, Lurie JD, Tosteson AN, Hanscom B, Skinner JS, Abdu WA, Hilibrand AS, Boden SD, Deyo RA. Surgical vs nonoperative treatment for lumbar disk herniation: the Spine Patient Outcomes Research Trial (SPORT): a randomized trial. JAMA. 2006 Nov 22;296(20):2441-50. PMID: 17119140.

  • Korhonen T1, Karppinen J, Paimela L, Malmivaara A, Lindgren KA, Bowman C, Hammond A, Kirkham B, Järvinen S, Niinimäki J, Veeger N, Haapea M, Torkki M, Tervonen O, Seitsalo S, Hurri H. The treatment of disc-herniation-induced sciatica with infliximab: one-year follow-up results of FIRST II, a randomized controlled trial. Spine (Phila Pa 1976). 2006 Nov 15;31(24):2759-66. PMID: 17108825.

  • Modic MT1, Ross JS, Obuchowski NA, Browning KH, Cianflocco AJ, Mazanec DJ. Contrast-enhanced MR imaging in acute lumbar radiculopathy: a pilot study of the natural history. Radiology. 1995 May;195(2):429-35. PMID: 7724762.