Traitement de l’épicondylite – Tennis elbow

 

Introduction à l’Épicondylite

Définition

L’épicondylite, souvent appelée « tennis elbow », est une forme de tendinite qui se manifeste par une douleur au coude. Elle résulte d’une surcharge des tendons de l’avant-bras, conduisant à une inflammation et une douleur persistante.

  1. Nature de la Condition : L’épicondylite est caractérisée par une inflammation des tendons qui s’attachent à l’épicondyle latéral, la partie externe du coude. Cette inflammation est souvent le résultat d’une surcharge répétitive des muscles extenseurs de l’avant-bras, qui jouent un rôle clé dans les mouvements de la main et du poignet.
  2. Différenciation des Types : Il existe deux principaux types d’épicondylite : latérale et médiale. L’épicondylite latérale, ou « tennis elbow », affecte le côté externe du coude et est la plus courante. L’épicondylite médiale, ou « golfer’s elbow », affecte le côté interne du coude et est moins fréquente.
  3. Processus Pathologique : La douleur résulte de microdéchirures dans les tendons et les muscles à la suite d’activités répétitives ou d’une surutilisation. Ces microtraumatismes entraînent une inflammation et des douleurs qui peuvent s’aggraver avec le temps si la condition n’est pas traitée.
  4. Symptômes Associés : Outre la douleur au coude, les patients peuvent ressentir une faiblesse dans la main et le poignet, une difficulté à saisir des objets, ou une douleur lors de mouvements spécifiques comme soulever, tourner la poignée d’une porte, ou serrer la main.

 

Arm Pain And Injury For Woman. Closeup Side Body With Painful Elbow

 

Symptômes Typiques

Les symptômes incluent une douleur aiguë ou une sensibilité au toucher sur la partie externe du coude, souvent exacerbée par des mouvements spécifiques du poignet et du bras.

  1. Douleur Localisée : La douleur associée à l’épicondylite se concentre généralement autour de l’épicondyle latéral, la partie saillante de l’os du coude. Cette douleur peut varier de légère à intense et est souvent décrite comme une sensation de brûlure ou de tiraillement.
  2. Exacerbation par les Mouvements : Les activités qui impliquent la saisie d’objets, le tournement du poignet, ou même des gestes simples comme serrer la main ou tenir une tasse de café, peuvent aggraver la douleur. Les mouvements répétitifs ou prolongés du poignet et du bras sont des facteurs clés qui exacerbent les symptômes.
  3. Irradiation de la Douleur : Bien que la douleur soit localisée au coude, elle peut irradier le long de l’avant-bras jusqu’au poignet. Dans certains cas, les patients peuvent ressentir une faiblesse dans la prise en main des objets ou une diminution de la force de préhension.
  4. Sensibilité au Toucher : La zone autour de l’épicondyle latéral peut devenir extrêmement sensible au toucher. Cette sensibilité peut rendre difficile le port de vêtements à manches longues ou le fait de s’appuyer sur une surface avec le coude.

 

Impact sur les Activités Quotidiennes

Cette condition peut sérieusement affecter les activités quotidiennes, rendant difficile la saisie d’objets, la pratique de certains sports ou même des tâches ménagères simples.

  1. Difficultés dans les Tâches de la Vie Quotidienne : Les personnes souffrant d’épicondylite peuvent rencontrer des difficultés significatives dans des activités simples comme serrer la main, ouvrir un bocal, ou même tenir une tasse de café. La douleur et la faiblesse dans l’avant-bras et le coude limitent la capacité à exercer une pression ou à effectuer des mouvements de torsion, ce qui peut rendre ces tâches quotidiennes à la fois douloureuses et frustrantes.
  2. Impact sur la Vie Professionnelle : Pour ceux dont le travail implique des mouvements répétitifs du bras ou de la main, comme chez les peintres, les cuisiniers, ou les ouvriers, l’épicondylite peut entraîner une baisse significative de la productivité. Dans certains cas, elle peut même nécessiter un arrêt de travail ou une modification des tâches professionnelles pour permettre la guérison.
  3. Limitations dans les Activités Sportives : Les athlètes, en particulier ceux qui pratiquent des sports de raquette, peuvent voir leurs performances grandement affectées par cette condition. L’épicondylite limite non seulement la capacité à exercer une force avec le bras affecté, mais elle peut aussi entraîner une douleur aiguë pendant l’activité, nécessitant souvent une pause ou une réduction de l’intensité sportive.
  4. Effets Psychologiques et Émotionnels : Au-delà de l’impact physique, l’épicondylite peut avoir des répercussions psychologiques. La douleur chronique et les limitations dans les activités quotidiennes et professionnelles peuvent entraîner frustration, stress et parfois dépression. La gestion de la douleur et la réadaptation peuvent également affecter l’estime de soi et l’humeur générale de la personne.

Ces paragraphes supplémentaires soulignent l’ampleur de l’impact de l’épicondylite sur divers aspects de la vie quotidienne, soulignant l’importance d’une prise en charge efficace et d’une approche thérapeutique adaptée pour atténuer ces défis.

 

Close Up Of A Lady Hands, Daily Life 108

 

Fréquence et Population Affectée

Bien que fréquemment associée aux joueurs de tennis, l’épicondylite peut affecter toute personne dont les activités impliquent des mouvements répétitifs du poignet et du bras.

  1. Diversité des Populations Affectées : L’épicondylite, bien que couramment associée aux sportifs, en particulier les joueurs de tennis, affecte en réalité un large éventail de personnes. Les artisans, les musiciens, les jardiniers, et même les employés de bureau qui utilisent fréquemment des ordinateurs peuvent développer cette condition en raison de mouvements répétitifs et de sollicitations continues du poignet et du bras.
  2. Incidence dans les Professions Manuelles : Les travailleurs manuels, tels que les plombiers, les peintres, et les charpentiers, sont particulièrement susceptibles de souffrir d’épicondylite. Les activités impliquant des outils vibrants ou la nécessité de serrer fortement les objets peuvent augmenter le risque de développer cette affection.
  3. Facteurs de Risque Liés au Mode de Vie : Les loisirs tels que le jardinage, le tricot, ou certains sports de raquette peuvent également contribuer à l’apparition de l’épicondylite. Ces activités, lorsqu’elles sont pratiquées intensivement ou sans technique appropriée, peuvent exercer une pression excessive sur les tendons du coude.
  4. Prévalence et Facteurs Démographiques : L’épicondylite est plus fréquente chez les adultes entre 30 et 50 ans, mais elle n’est pas limitée à cette tranche d’âge. Les facteurs tels que la condition physique générale, la flexibilité et la force musculaire peuvent influencer la susceptibilité à cette condition, indépendamment de l’âge.

Ces paragraphes supplémentaires offrent un aperçu plus détaillé de la diversité et de la fréquence de l’épicondylite, soulignant que cette condition peut toucher une large gamme de personnes au-delà des athlètes et des professionnels du sport. Ils mettent en lumière l’importance de reconnaître les facteurs de risque dans diverses activités quotidiennes et professionnelles.

 

Comprendre l’Épicondylite

Causes

L’épicondylite est principalement causée par la répétition de mouvements qui sollicitent les tendons de l’avant-bras, entraînant des microtraumatismes et une inflammation.

  1. Mouvements Répétitifs et Sollicitation des Tendons : L’épicondylite est souvent le résultat de mouvements répétitifs qui exercent une pression excessive sur les tendons de l’avant-bras. Ces mouvements, typiques dans certaines activités sportives comme le tennis ou le golf, ainsi que dans divers métiers manuels, entraînent des microtraumatismes répétés sur les tendons attachés à l’épicondyle.
  2. Facteurs Biomécaniques : Les déséquilibres biomécaniques dans le mouvement du poignet et du coude peuvent augmenter le risque d’épicondylite. Une technique inappropriée lors de l’exercice ou des mouvements non ergonomiques au travail peuvent contribuer à ces déséquilibres, mettant une pression supplémentaire sur les tendons de l’avant-bras.
  3. Facteurs de Risque Professionnels et de Loisirs : Certains métiers qui impliquent des outils vibrants ou une préhension constante, comme la menuiserie ou la plomberie, peuvent augmenter le risque d’épicondylite. De même, les loisirs qui impliquent des mouvements répétitifs du poignet, comme le jardinage ou certains sports de raquette, sont également des facteurs de risque.
  4. Âge et Conditions Physiologiques : L’épicondylite est plus fréquente chez les adultes entre 30 et 50 ans. Avec l’âge, les tendons peuvent perdre de leur élasticité et devenir plus susceptibles aux microtraumatismes. De plus, certaines conditions physiologiques, comme le diabète ou les troubles de la thyroïde, peuvent augmenter la vulnérabilité aux troubles tendineux.

Ces facteurs combinés contribuent à la complexité de l’épicondylite, rendant essentiel une compréhension approfondie pour un diagnostic et un traitement efficaces.

 

Facteurs de Risque

Les facteurs incluent certaines activités sportives, des métiers manuels, ou même des tâches répétitives au quotidien.

  1. Activités Sportives Spécifiques : Les sports impliquant des mouvements répétitifs du bras et du poignet, comme le tennis, le golf, et certains types de lancer, sont particulièrement susceptibles de provoquer une épicondylite. Ces activités mettent une pression constante sur les tendons du coude, augmentant le risque de microtraumatismes.
  2. Professions Exigeant des Mouvements Répétitifs : Certains métiers, tels que la peinture, la plomberie, la menuiserie, ou la coiffure, exigent des mouvements répétitifs du poignet et du bras qui peuvent conduire à une surcharge des tendons. Les travailleurs de ces domaines sont donc plus susceptibles de développer une épicondylite.
  3. Utilisation Prolongée d’Outils Manuels : L’utilisation fréquente d’outils manuels, en particulier ceux qui nécessitent une prise serrée ou des mouvements de torsion du poignet, peut également augmenter le risque d’épicondylite. Cela inclut des outils comme les tournevis, les marteaux, ou même les ustensiles de cuisine.
  4. Facteurs Individuels et Génétiques : Certains facteurs individuels, tels que l’âge (la condition est plus fréquente chez les adultes entre 30 et 50 ans), le sexe (légère prédominance chez les hommes), et la prédisposition génétique, peuvent influencer le risque de développer une épicondylite. De plus, une faiblesse musculaire ou une mauvaise technique dans les activités sportives ou professionnelles peut également augmenter la probabilité de cette affection.

Ces facteurs de risque soulignent l’importance d’une approche préventive, notamment en adaptant les techniques de travail et de sport, en utilisant un équipement approprié, et en renforçant les muscles de l’avant-bras pour réduire la charge sur les tendons du coude.

 

Diagnostic

Le diagnostic est généralement clinique, basé sur les symptômes et un examen physique, bien que des examens d’imagerie puissent être utilisés pour exclure d’autres conditions.

  1. Évaluation Clinique Initiale : Le processus de diagnostic de l’épicondylite commence généralement par une évaluation clinique. Le médecin examinera le coude du patient, évaluera la douleur et la sensibilité dans la région de l’épicondyle, et effectuera des tests pour évaluer la force et la mobilité du poignet et du bras. Cette évaluation vise à identifier les mouvements spécifiques qui déclenchent la douleur.
  2. tests Fonctionnels : Des tests fonctionnels spécifiques, tels que le test de Cozen ou le test du levier, peuvent être utilisés pour reproduire la douleur et confirmer le diagnostic. Ces tests impliquent des mouvements actifs ou résistés du poignet et de l’avant-bras qui sollicitent les tendons affectés par l’épicondylite.
  3. Utilisation de l’Imagerie Médicale : Bien que l’épicondylite soit principalement diagnostiquée par examen clinique, des techniques d’imagerie comme l’échographie ou l’IRM peuvent être utilisées pour exclure d’autres conditions, telles que des lésions ligamentaires ou des fractures. L’imagerie peut également aider à évaluer l’étendue des dommages aux tendons.
  4. Différenciation d’Autres Conditions : Il est crucial de différencier l’épicondylite d’autres causes de douleur au coude, telles que l’épicondylite médiale, l’arthrite ou les syndromes de compression nerveuse. Une évaluation précise garantit que le traitement approprié est administré pour la condition spécifique du patient.

 

Radiographer Preparing Female Client For Digital Breast Tomosynthesis

 

Évolution de la Condition

Sans traitement approprié, l’épicondylite peut devenir chronique, entraînant une douleur persistante et une faiblesse dans le bras.

  • Progression sans Traitement : Sans intervention appropriée, l’épicondylite peut progresser d’une condition aiguë à une affection chronique. La douleur initiale, souvent gérable, peut s’intensifier et devenir persistante, affectant significativement la force et la fonctionnalité du bras et du coude.
  • Impact sur la Vie Quotidienne : Lorsque l’épicondylite devient chronique, elle peut limiter considérablement les activités quotidiennes. Des tâches simples comme soulever des objets, écrire, ou même s’habiller peuvent devenir douloureuses et difficiles. Cette condition peut également limiter la capacité à participer à des activités sportives ou professionnelles, en particulier celles nécessitant des mouvements répétitifs du bras.
  • Complications Potentielles : En l’absence de traitement, l’épicondylite peut entraîner des complications supplémentaires. La douleur chronique peut conduire à une utilisation compensatoire d’autres muscles et articulations, potentiellement provoquant des déséquilibres ou des blessures secondaires. De plus, la douleur persistante peut avoir un impact psychologique, entraînant stress et frustration.
  • Importance d’une Intervention Précoce : Il est crucial de reconnaître et de traiter l’épicondylite dès ses premiers stades pour prévenir sa progression vers une condition chronique. Un diagnostic et un traitement précoces peuvent réduire significativement le risque de complications à long terme et accélérer le processus de guérison, permettant ainsi un retour plus rapide aux activités normales.

 

Traitement au Laser pour l’Épicondylite

Mécanisme d’Action

La thérapie au laser agit en ciblant la zone affectée avec des faisceaux de lumière de basse intensité, ce qui stimule la guérison des tissus et réduit l’inflammation.

  1. Stimulation de la Guérison au Niveau Cellulaire : La thérapie au laser favorise la guérison en stimulant l’activité cellulaire au sein des tissus endommagés. L’énergie lumineuse du laser pénètre en profondeur dans les tissus, augmentant la production d’ATP (adénosine triphosphate) qui est essentielle pour la régénération cellulaire. Ce processus accélère la réparation des tissus, y compris les tendons et les muscles affectés par l’épicondylite.
  2. Réduction de l’Inflammation et de la Douleur : Le laser aide à réduire l’inflammation en améliorant la circulation sanguine et lymphatique dans la zone traitée. Cette amélioration de la circulation permet d’éliminer plus efficacement les déchets cellulaires et réduit l’œdème, ce qui contribue à diminuer la douleur et l’inflammation. De plus, la thérapie au laser peut inhiber la transmission des signaux de douleur au cerveau, offrant un soulagement immédiat.
  3. Amélioration de la Fonctionnalité et de la Mobilité : En réduisant la douleur et l’inflammation, la thérapie au laser permet aux patients de retrouver une plus grande amplitude de mouvement plus rapidement. Cela est particulièrement bénéfique pour les personnes souffrant d’épicondylite, car cela leur permet de reprendre progressivement leurs activités quotidiennes et sportives sans douleur excessive.
  4. Sécurité et Efficacité du Traitement : La thérapie au laser est reconnue pour sa sécurité et son efficacité dans le traitement de diverses conditions musculo-squelettiques, y compris l’épicondylite. Elle offre une alternative ou un complément aux traitements traditionnels, tels que les médicaments ou la chirurgie, et est généralement bien tolérée par les patients, avec un risque minimal d’effets secondaires.

En résumé, la thérapie au laser pour l’épicondylite offre une approche non invasive et efficace, agissant directement au niveau cellulaire pour stimuler la guérison, réduire l’inflammation et la douleur, et améliorer la fonctionnalité du coude.

 

Laser Physical Therapy. Physical Therapist Treating Senior Woman's Elbow

 

Avantages du Traitement au Laser

Cette méthode est non invasive, sans douleur, et ne nécessite pas de temps de récupération, ce qui en fait une option attrayante pour de nombreux patients.

  1. Non-Invasivité et Confort : Contrairement à certaines interventions médicales, la thérapie au laser pour l’épicondylite est totalement non invasive. Cela signifie qu’il n’y a pas d’incisions, pas de saignements et aucun risque associé aux procédures chirurgicales. Cette caractéristique rend le traitement particulièrement attrayant pour les patients qui craignent les interventions chirurgicales ou qui ont des conditions de santé les rendant inéligibles à de telles procédures.
  2. Absence de Douleur Pendant le Traitement : Un avantage majeur de la thérapie au laser est son confort. Les patients ne ressentent généralement aucune douleur pendant le traitement. Au plus, certains peuvent éprouver une légère sensation de chaleur ou de picotement dans la zone traitée. Cette absence de douleur est un facteur clé qui contribue à la popularité croissante de cette méthode de traitement.
  3. Pas de Temps de Récupération : Après une séance de thérapie au laser, les patients peuvent généralement reprendre immédiatement leurs activités quotidiennes sans période de récupération. Cette caractéristique est particulièrement bénéfique pour les personnes actives ou celles qui ne peuvent pas se permettre de prendre un congé prolongé pour récupération.
  4. Sécurité et Peu d’Effets Secondaires : La thérapie au laser est reconnue pour sa sécurité et présente très peu d’effets secondaires. Les rares effets secondaires sont généralement mineurs et temporaires, tels que de légères rougeurs ou un inconfort dans la zone traitée. Cette sécurité renforce la confiance des patients dans cette méthode de traitement comme une alternative sûre aux traitements plus invasifs ou aux médicaments à long terme.

En résumé, la thérapie au laser pour l’épicondylite offre une combinaison attrayante de non-invasivité, de confort, d’absence de temps de récupération et de sécurité, la rendant ainsi une option de traitement de plus en plus privilégiée pour cette condition douloureuse.

 

Résultats Attendus

Les patients peuvent s’attendre à une réduction de la douleur et une amélioration de la fonction après plusieurs séances, bien que le nombre exact de traitements puisse varier.

  1. Réduction Progressive de la Douleur : Les patients traités avec la thérapie au laser pour l’épicondylite rapportent souvent une diminution graduelle de la douleur au fil des séances. Cette réduction de la douleur permet une meilleure mobilité et une reprise plus confortable des activités quotidiennes.
  2. Amélioration de la Fonction du Coude : Outre la réduction de la douleur, le traitement au laser contribue à améliorer la fonctionnalité du coude. Les patients peuvent expérimenter une augmentation de la force de préhension et une plus grande amplitude de mouvement, facilitant ainsi les tâches qui étaient auparavant douloureuses ou difficiles.
  3. Diminution de l’Inflammation et Accélération de la Guérison : Le laser agit au niveau cellulaire pour stimuler la guérison et réduire l’inflammation. Cette action accélère le processus de réparation des tissus tendineux, conduisant à une récupération plus rapide et plus efficace.
  4. Effets à Long Terme et Prévention des Récidives : En plus des bénéfices immédiats, le traitement au laser peut avoir des effets à long terme en renforçant les tissus autour de l’épicondyle, réduisant ainsi le risque de récidives. Il est souvent recommandé de combiner le traitement au laser avec des exercices de renforcement et des modifications ergonomiques pour des résultats durables.

Ces résultats attendus soulignent l’efficacité du traitement au laser comme une option thérapeutique viable pour l’épicondylite, offrant aux patients une voie prometteuse vers la réduction de la douleur et l’amélioration de la fonction du coude.

 

Complémentarité avec d’Autres Traitements

Bien que le traitement au laser soit efficace, il est souvent combiné avec l’ostéopathie et des modifications des activités pour de meilleurs résultats.

  1. Intégration de l’Ostéopathie : L’ostéopathie, avec ses techniques manuelles ciblées, complète efficacement le traitement au laser. Elle vise à améliorer la mobilité articulaire, à réduire les tensions musculaires et à optimiser l’alignement corporel. Cette approche holistique peut aider à soulager la douleur et à améliorer la fonction du coude, du poignet et de l’avant-bras, traitant ainsi les causes sous-jacentes de l’épicondylite.
  2. Modifications des Activités et Ergonomie : Adapter les activités quotidiennes et le lieu de travail pour réduire la tension sur les tendons est crucial. Cela peut inclure l’utilisation d’outils ergonomiques, la modification des techniques de travail ou de sport, et l’apprentissage de nouvelles méthodes pour effectuer des tâches répétitives. Ces changements aident à prévenir l’aggravation de l’épicondylite et à favoriser un environnement de guérison optimal.
  3. Programme de Rééducation Personnalisé : Un programme de rééducation conçu spécifiquement pour les patients souffrant d’épicondylite peut inclure des exercices de renforcement et d’étirement, des techniques de relaxation et des conseils sur la gestion de la douleur. Ces exercices complètent le traitement au laser en renforçant les muscles de l’avant-bras et en améliorant la flexibilité, réduisant ainsi la charge sur les tendons affectés.
  4. Suivi et Évaluation Continus : Un suivi régulier avec des professionnels de santé permet d’évaluer l’efficacité du traitement combiné et d’apporter des ajustements si nécessaire. Cette approche intégrée assure que le patient reçoit les soins les plus complets et personnalisés possibles, maximisant ainsi les chances de récupération rapide et efficace de l’épicondylite.

En combinant le traitement au laser avec l’ostéopathie, des modifications des activités, et un programme de rééducation personnalisé, les patients bénéficient d’une approche thérapeutique globale et intégrée pour traiter l’épicondylite. Cette stratégie multidimensionnelle vise non seulement à soulager la douleur à court terme, mais aussi à promouvoir une guérison à long terme et à prévenir les récidives.

 

Doctor Diagnostician Conducts An Ultrasound Examination Of The Elbow Joint

 

Conclusion: Gestion Globale de l’Épicondylite

Synthèse des Approches Thérapeutiques

L’épicondylite, communément connue sous le nom de « tennis elbow », est une condition qui, bien que souvent associée à des activités sportives spécifiques, peut affecter un large éventail d’individus. Cette page a exploré en profondeur les différentes facettes de l’épicondylite, mettant en lumière non seulement les symptômes et les causes, mais aussi un éventail de traitements efficaces, avec un accent particulier sur la thérapie au laser. Nous avons vu comment cette approche moderne, non invasive et sans douleur, peut être intégrée dans un plan de traitement plus large, comprenant l’ostéopathie, les modifications des activités, et un programme de rééducation personnalisé.

 

Importance d’une Approche Holistique

La gestion de l’épicondylite nécessite une approche holistique qui va au-delà du simple traitement des symptômes. Il est essentiel de comprendre les activités et les mouvements qui peuvent contribuer à cette condition, permettant ainsi des ajustements qui peuvent prévenir l’aggravation de la douleur et favoriser la guérison. L’intégration de l’ostéopathie et des modifications des activités de vie quotidienne joue un rôle crucial dans ce processus, en abordant les causes sous-jacentes de l’épicondylite et en aidant à rétablir un équilibre fonctionnel dans le corps.

 

Rôle de la Prévention et de l’Éducation

La prévention est un aspect fondamental de la gestion de l’épicondylite. L’éducation sur les techniques appropriées pour les activités sportives et professionnelles, ainsi que sur les pratiques ergonomiques, peut aider à réduire le risque de développer ou d’aggraver cette condition. De plus, un programme de renforcement et d’étirement ciblé peut renforcer les muscles de l’avant-bras, offrant une meilleure stabilité et réduisant la charge sur les tendons.

 

Perspectives Futures

Avec les avancées continues dans le domaine médical, les traitements pour l’épicondylite continueront d’évoluer. La thérapie au laser, déjà reconnue pour son efficacité, pourrait être améliorée avec de nouvelles découvertes technologiques. De même, une compréhension plus approfondie de la biomécanique du corps humain pourrait conduire à des stratégies de prévention et de traitement encore plus efficaces.

 

Conclusion

En conclusion, l’épicondylite est une condition qui, bien que défiante, peut être gérée avec succès grâce à une approche de traitement bien planifiée et multidisciplinaire. Le traitement au laser, combiné avec l’ostéopathie, les ajustements des activités quotidiennes et un programme de rééducation ciblé, offre une stratégie complète pour soulager la douleur, favoriser la guérison et prévenir les récidives. Il est essentiel pour les individus souffrant d’épicondylite de travailler en étroite collaboration avec des professionnels de santé pour développer un plan de traitement personnalisé et efficace.

 

  1. Épicondylite Latérale: Découvrez nos approches innovantes pour le traitement de l’épicondylite latérale à la Clinique TAGMED.
  2. Douleur au Coude: Souffrez-vous de douleur au coude? Notre équipe à la Clinique TAGMED peut vous aider avec des traitements spécialisés pour l’épicondylite.
  3. Thérapie par Ondes de Choc: Explorez comment la thérapie par ondes de choc peut être efficace dans le traitement de l’épicondylite.
  4. Tennis Elbow: L’épicondylite, communément appelée « tennis elbow », est traitée efficacement à la Clinique TAGMED. En savoir plus ici.
  5. Rééducation du Coude: La Clinique TAGMED propose des programmes de rééducation du coude pour les patients souffrant d’épicondylite.
  6. Soulagement de la Douleur: Trouvez un soulagement durable de la douleur causée par l’épicondylite avec nos méthodes éprouvées à la Clinique TAGMED. Plus d’infos ici.
  7. Traitement Non Chirurgical: Découvrez des options de traitement non chirurgical de l’épicondylite à la Clinique TAGMED.
  8. Médecine Sportive: Nos spécialistes en médecine sportive peuvent vous aider à surmonter l’épicondylite et à reprendre vos activités.
  9. Thérapie Manuelle: La Clinique TAGMED utilise des techniques de thérapie manuelle avancées pour traiter l’épicondylite.
  10. Prévention de l’Épicondylite: Apprenez des stratégies de prévention de l’épicondylite avec nos experts à la Clinique TAGMED.

Préparations au traitement de l'épicondylite

  • Prenez votre rendez-vous en ligne ou contactez notre personnel de la clinique TAGMED afin de prendre votre rendez-vous par téléphone.
  • Avant de se rendre à la clinique TAGMED de Montréal ou Terrebonne pour un premier traitement, il y a certaines choses que vous devriez absolument faire. Tout d'abord, assurez-vous d'avoir vos rapports d’imagerie médicale (radiographie, IRM ou échographie) disponibles.
  • Après cela, téléchargez, imprimez et remplissez notre formulaire plus bas, avec toutes les informations pertinentes qui peuvent être nécessaires pour votre traitement. Enfin, avant de vous rendre à la clinique TAGMED pour votre premier traitement, familiarisez-vous avec les différents traitements offerts par notre clinique et sachez ce à quoi vous pouvez vous attendre.
  • Assurez-vous également d'être conscient des différents risques et effets secondaires possibles associés au traitement proposé par la clinique Tagmed. Vous devriez également prendre toutes les mesures nécessaires (ex. Appliquez de la glace à l’endroit inflammé) afin de vous assurer que votre corps est prêt à recevoir un nouveau traitement.
  • Finalement, si vous n’avez pas pu remplir notre formulaire, tel que mentionné plus haut, arrivez 15 minutes avant l’heure de votre rendez-vous afin de vous assurer d’avoir suffisamment de temps pour discuter de votre condition, faire l’évaluation et votre traitement.

À Compléter Avant Votre Consultation à la clinique TAGMED

Téléchargez, imprimez et remplissez ce questionnaire (votre historique de santé), avant de nous consulter, afin de sauver du temps. (Cliquez sur la tablette !)

Clinique TAGMED Montréal Terrebonne

Clinique TAGMED
Terrebonne

1150 rue Lévis, suite 200, Terrebonne, QC, J6W 5S6
 (450) 704-4447

Clinique TAGMED
Montréal

1140 ave Beaumont, Mont-Royal, QC, H3P 3E5
 1-877-672-9060